MAGIS AP Spatial Big Data

GDR MAGIS

Action « Gros Volumes de Données Spatiales »

Animation : Sandro Bimonte (Irstea, Clermont-Ferrand) et  Omar Boucelma (LSIS, Aix-Marseille)


Avec Internet et les mobiles, on assiste à l’avènement de nouvelles (multiples) sources de données issues des systèmes GPS, des mobiles mais aussi des contributeurs « citoyens » ou volontaires grâce aux systèmes VGI (Volunteered Geographic Information). Ces nouvelles données peuvent être non structurées, croissent de manière exponentielle, introduisent de nouvelles problématiques tout en exacerbant celles déjà bien connues : hétérogénéité, qualité, provenance,  crédibilité et intégration. L’exploitation (dans un but décisionnel) de ces données spatiales impose de revoir les méthodes, outils et systèmes d’aide à la décision pour les données spatiales (i.e. GeoBI) (comme par exemple les Entrepôts de données, le SOLAP, le SIG, etc.) en intégrant notamment le nouveau cadre calculatoire induit par le mobile et le Cloud. Dans le cadre de cet AP nous nous proposons d’aborder  les points suivants :

  • L’intégration des données VGI avec des systèmes d’aide à la décision pour les données spatiales afin d’enrichir l’analyse des données préalablement qualifiées,
  • La gestion de la qualité et la fouille de données spatiales volumineuses,
  • L’introduction de méthodes de geovisualisation qui étendent les interfaces visuelles pour l’interrogation et l’alimentation,
  • La définition d’une architecture logicielle adaptée aux nouveaux besoins de calcul décisionnel (volume, mobilité, rafraichissement rapide des données).

Actions